Coronavirus : le marché des médicaments face au risque de pénurie

franceinfo

Officiellement tout va bien, comme l’expliquait le ministre de la Santé, Olivier Véran, devant le Sénat le 26 février : "Il n’y a aucun problème de pénurie de médicaments". Le ministre aurait pu préciser : la situation n’est pas pire que d’habitude. Le marché des médicaments a connu une forte augmentation des pénuries ces dernières années. En France, le nombre de ruptures d’approvisionnement a été multiplié par 20 entre 2008 et 2018. Mais si les fabricants de médicaments se veulent eux aussi rassurants, affirmant qu’il n’y a pas de risque de pénurie, les données publiées par certaines autorités européennes montrent que les tensions ont nettement augmenté sur certains marchés ces dernières semaines. Certains principes actifs, fabriqués en Chine notamment, commencent à manquer.

>> Suivez en direct toutes les informations sur la pandémie de Covid-19

L’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) admet que ses équipes "sont mobilisées dans le contexte du coronavirus Covid-19 afin d'anticiper les potentielles tensions d'approvisionnement de médicaments qui pourraient survenir". Mais la consultation de sa base données des ruptures de stock des médicaments ne semble pas montrer d’augmentation du phénomène ces deux derniers mois. Pourtant, plusieurs experts que nous avons consultés doutent de l’actualisation des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi