Coronavirus : le marché de l’immobilier survit face à la crise

De multiples milieux professionnels ont vu leurs chiffres se retrouver en chute libre au cours de la crise sanitaire qui a frappé de plein fouet la France. Pourtant, comme le souligne Christelle Dupuy, directrice de la franchise La Maison de l’investisseur Paris 7, "le marché immobilier s’est très bien comporté en 2020 notamment sur le secteur du logement puisque nous finissons l’année avec 990 000 transactions, ce qui est assez extraordinaire." Une performance notable si on prend en compte les trois mois d’interruption avec des interdictions de visite pendant le premier confinement. Le développement des villes moyennes Durant l’année 2020, les Français ont également été tentés par d’autres endroits que les très grandes villes, habituellement très prisées. "Il n’y a pas que Paris, il n’y a pas que les grandes agglomérations, il y a les villes autour à moins d’une heure de transport et bien desservies par internet également", souligne Christelle Dupuy.