Coronavirus : en manque de personnel municipal encadrant, Sannois limite l'accès à la cantine

Il est 11h30 lundi 16 novembre, quand Sandrine attend son fils pour le faire manger chez elle : à Sannois (Val-d'Oise), les enfants des télétravailleurs n'ont plus le droit d'aller à la cantine. Problème : l'assistante de direction est censée travailler. "J'ai prévenu mon employeur ce matin que je ne pourrais pas respecter les consignes qui m'ont été données puisque je suis obligée de partir plus tôt, préparer le repas, venir le chercher, et le ramener", raconte la mère. 30% d'élèves en moins Les parents des 17 écoles de Sannois ont dû envoyer à la mairie un justificatif de travail présentiel pour inscrire leur enfant à la cantine, car il y a un manque de personnel municipal encadrant pour cause de Covid ou de cas contact. Lundi 16 novembre, dans les 15 cantines de la ville, il y avait 30% d'élèves en moins. En fonction du retour du personnel encadrant, la mairie décidera jeudi 19 novembre si elle continue à interdire l'accès à la cantine aux enfants de télétravailleurs et de personnes sans emploi.