Coronavirus en Malaisie : Une trentaine d’orangs-outans testés sur l’île de Bornéo

·2 min de lecture

EPIDEMIE - La procédure a été décidée après que du personnel d’un parc naturel et centre de rééducation à la vie sauvage pour les primates a été infecté

Plusieurs dizaines d’orangs-outans de Malaisie ont été testés au coronavirus par des vétérinaires en combinaison de protection, qui ont eu la délicate tâche de leur faire des prélèvements nasaux. Une trentaine de primates de l’Etat malaisien de Sabah, sur l’île de Bornéo, ont subi ces tests mardi et ils sont tous ressortis négatifs, ont indiqué les autorités locales de protection de la nature.

« Des tests pour le Covid-19 ont été un instrument vital pour nous aider à traverser cette pandémie, et c’est aussi très important pour la population d’orangs-outans », a souligné Sen Nathan, directeur adjoint du département de la protection des animaux de l’Etat de Sabah, dans un communiqué publié samedi. Il s’agit des premiers tests effectués sur les orangs-outans dans le pays d’Asie du Sud-Est.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Cette maladie pourrait remettre en cause leur rééducation à la vie sauvage »

La procédure a été décidée après que du personnel (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Moins de 10.000 hospitalisations en France, une première depuis près d’un mois
Coronavirus : Voici pourquoi le pangolin mérite qu’on s’intéresse à lui pour autre chose que le Covid-19
Chine : Des trafiquants condamnés pour le trafic de 23 tonnes d'écailles de pangolin
Coronavirus en Auvergne Rhône-Alpes : Les prisons de Saint-Quentin-Fallavier et de Lyon-Corbas cumulent 112 cas positifs
Coronavirus : Faut-il maintenant se méfier des chats ? C’est l’avis d’une intelligence artificielle
Coronavirus aux Etats-Unis : Des gorilles du zoo d'Atlanta positifs
Coronavirus : Le patron de l'OMS demande une enquête sur l'hypothèse d'une fuite d'un laboratoire en Chine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles