Coronavirus : les malades contaminent la moitié des membres de leur foyer, selon une étude

·1 min de lecture

Les gens qui contractent le Covid-19 infectent environ la moitié des membres de leur famille qui habitent avec eux, et les adultes semblent plus contagieux que les enfants, selon une étude des autorités sanitaires américaines publiée vendredi. Nombre d'études dans le mode ont tenté de déterminer le risque exact de transmission à l'intérieur d'une famille, avec des résultats très variables, mais suggérant que les enfants étaient moins susceptibles d'être des vecteurs du coronavirus que les adultes.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 30 octobre

Un taux d'infection secondaire de 53%

La nouvelle étude des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) se fonde sur 101 cas de Covid-19 dans deux villes, Nashville (Tennessee) et Marshfield (Wisconsin), à partir d'avril dernier. Les chercheurs ont suivi 191 membres des foyers de ces 101 cas "index", en leur demandant de tenir un journal de leurs symptômes éventuels, et de s'autoprélever des échantillons (nasal et/ou salive) pendant 14 jours. 102 de ces 191 cas-contacts ont fini par avoir un test de diagnostic positif, soit un taux d'infection secondaire de 53%.

 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Confinement : voici les attestations à télécharger pour se déplacer

> Quels sont les scénarios de sortie du confinement ?

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Le port du masque favor...


Lire la suite sur Europe1