Coronavirus : "La majorité des gens allergiques ne sont pas forcément plus à risque", rassure Édouard Seve, vice-président du syndicat des allergologues

franceinfo

En ce qui concerne le coronavirus, "la majorité des gens allergiques ne sont pas forcément plus à risque", rassure Édouard Seve, médecin allergologue à Fontainebleau et vice-président du syndicat des allergologues. La saison des pollens est en avance dans le sud de la France (cyprès et chênes) et un pic est attendu au nord de la Loire (bouleaux et frênes). Les associations s'inquiètent cependant d'une possible confusion entre les symptômes des allergies et du Covid-19.

franceinfo : Comment différencier les symptômes du Covid-19 des réactions allergiques habituelles ?

Édouard Seve : Les symptômes ne sont pas tout à fait les mêmes. Les signes habituels d'allergies sont le nez qui coule clair, des éternuements, les yeux qui piquent et ce n'est pas forcément typique du Covid. À l'inverse, le Covid va provoquer de la fièvre, des courbatures, des signes inhabituels. Les gens allergiques ont les mêmes symptômes tous les ans. S'ils ont des symptômes qui ne sont pas comme d'habitude c'est là qu'il va falloir se méfier. S'ils ont de la fièvre, ce n'est pas normal, ce ne sont pas les allergies et il faudra consulter.

Est-on plus vulnérable au coronavirus quand on est allergique ?

Pour les allergies sévères, effectivement, on a une insuffisance respiratoire. Donc on est un peu plus à risque, on est plus fragile. Mais la majorité des gens allergiques ne sont pas forcément plus à risque. Ce qui est important, c'est de bien prendre son traitement. Ça été confirmé par toutes les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi