Coronavirus : un maire ukrainien fait creuser 615 tombes pour inciter au confinement

Le maire de Dnipro a fait creuser 615 tombes pour inciter au confinement...

Alors qu'aucune victime n'a pour l’instant été enregistrée dans sa ville, le maire de Dnipro (Ukraine) a fait creuser 615 tombes dans plusieurs cimetières. Une manière forte de sensibiliser ses citoyens et de les inciter à rester à la maison.

En Ukraine, on ne plaisante pas avec le Covid-19. Pour inciter ses habitants à prendre l'épidémie au sérieux, le maire de Dnipro Boris Filatov a fait dans le sensationnalisme. Alors que sa ville ne compte pour l'instant aucune victime du virus, il n'a pas hésité à faire creuser 615 tombes dans plusieurs cimetières et à préparer également 2000 sacs mortuaires étanches.

À Dnipro, citée industrielle de près d’un million d’habitants, l'initiative de Filatov, un riche homme d'affaires très actif sur les réseaux sociaux, a reçu un accueil mitigé. Si certains ont approuvé la méthode, d'autres l'ont vertement critiqué.

"Au lieu de concentrer tous les efforts sur la préparation des hôpitaux" et la prévention, "on ne parle que des tombes", s'est insurgé Ivan Krassikov, chef d’une ONG locale, à l'AFP. Avant de dénoncer "une crise de nerf du maire", incapable de gérer la situation.

”À ceux qui ne comprennent toujours pas : nous nous préparons au pire”

Le 2 avril, Boris Filatov avait pris la parole sur Facebook pour expliquer sa démarche : "À ceux qui ne comprennent toujours pas : nous nous préparons au pire, avait-il écrit. Sans aucune exagération, c’est une question de vie et de mort".

Le maire a également brandi la menace d’une amende XXL de 17 000 hryvnias (570 euros environ) pour ceux qui ne se confineraient pas. Jusqu'ici Dnipro n'a compté que 13 cas de Covid-19 et aucun décès. Au total, 1 462 personnes infectées ont été recensées en Ukraine, et 45 sont décédées.