Coronavirus : la maire de Paris Anne Hidalgo propose "qu'on débride la vaccination"

·1 min de lecture

Invitée dimanche du Grand rendez-vous Europe 1/Les Échos/Cnews, la maire de Paris Anne Hidalgo a appelé à "débrider la vaccination" pour lutter plus efficacement contre la troisième vague de l'épidémie de coronavirus. "Il faut que toutes celles et ceux qui veulent se faire vacciner puissent le faire", insiste l'élue socialiste. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 21 mars

À l'instar du Premier ministre Jean Castex, la maire de Paris se dit prête à "donner l'exemple" en se faisant vacciner dès qu'elle le pourra. Mais, ajoute-t-elle, alors que la France reste à la traine, "il faut un coup d'accélérateur", réclame-t-elle. 

"Mettre les laboratoires sous pression"

Mais comment accélérer cette vaccination ? Sur Europe 1, Anne Hidalgo appelle à "mettre les laboratoires sous pression pour fabriquer des doses en France". "Il faut que, maintenant, on soit avec des brevets publics, pour qu'on puisse développer plus largement et de façon plus ouverte sur toutes les chaînes de production disponibles". 

>>Retrouvez le Grand Rendez-vous tous les dimanches de 10h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici 

"Je propose qu'on débride la vaccination", insiste Anne Hidalgo, "que toutes celles et ceux qui veulent se faire vacciner puissent le faire". "On a 24 centres de vaccination sur Paris", rappelle l'édile, soulignant la capacité des maires à organiser de la vaccination de masse. "On nous avait prévenu un jeudi soir que le samedi s...


Lire la suite sur Europe1