Coronavirus : Maeva Ghennam se fait dépister et provoque la colère des internautes

Au cinquième jour du confinement, les esprits commencèrent à s’échauffer… Maeva Ghennam nous a encore gratifiés d’une polémique plutôt malvenue en ces temps de crise sanitaire. Habituée aux publications mettant en valeur sa plastique rebondie, la Marseillaise n’en est pourtant pas à son coup d’essai. Ce n’est effectivement pas la première fois que les internautes s’écharpent dans l’espace de commentaires. Sauf qu’il ne s’agit plus de gloser sur son popotin mais de poser de légitimes questions. Ce samedi 21 mars, la jeune femme a en effet publié une photographie sur laquelle elle rend hommage à Kylie Jenner en compagnie de son « fils » Hermes. Jusqu’ici, tout va bien. C’est la légende qui va mettre le feu aux poudres : « Toujours confinée avec mon fils Hermes, aujourd’hui on a été se faire dépister, on attend les résultats en espérant être négatif », hashtag « fuck coronavirus ». Des propos qui ont immédiatement fait réagir certains internautes.

Bonne question

Le dépistage n’est en effet pas systématique. Il est actuellement réservé aux personnes les plus fragiles, aux cas présentant un risque sérieux ainsi qu’aux patients des EHPAD et autres structures d’accueil collectives. Les personnels soignants ne sont par ailleurs pas tous testés. Ce samedi 21 mars, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé vouloir « multiplier les tests au moment où le confinement sera levé » : « Nous avons fait le choix d’un usage rationnel des tests, ils ne servent pas à mesurer mais à contenir l’épidémie

Retrouvez cet article sur Voici

Cauet : après s'en être pris à Angèle, l'animateur se fait lyncher par les internautes
VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : un candidat partage une anecdote embarrassante devant sa fille
PHOTO Kim Kardashian : ce cliché qui ne passe pas du tout auprès des internautes qui la clashent
Mariah Carey en pleine séance de sport, elle amuse ses fans avec un message en musique
PHOTO Clara Morgane en soutien-gorge en dentelle, elle ravit ses abonnés confinés