Coronavirus: Macron provoque un attroupement en Seine-Saint-Denis, Le Pen consternée

Anthony Berthelier
Macron (ici à Pantin) provoque un attroupement en Seine-Saint-Denis, Le Pen consternée

POLITIQUE - La scène n’est pas passée inaperçue du côté de la présidente du Rassemblement national. Alors que la France entame, ce mardi 7 avril, sa quatrième semaine de confinement pour freiner l’épidémie de coronavirus, Emmanuel Macron s’est rendu au contact de soignants en Seine-Saint-Denis. Visite qui s’est soldée par un attroupement dans la rue, sur le passage du président de la République. “Consternant”, pour Marine Le Pen

″À Pantin, des habitants agglutinés sans aucun respect du confinement ni de la distanciation sociale, et cela devant le Président de la République... C’est absolument CONSTERNANT”, s’est ainsi indignée la députée du Pas-de-Calais, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Le tout en relayant le tweet publié par un journaliste de LCI montrant les images d’une dizaine de personnes rassemblées à proximité du chef de l’État.

Ces images, tournées à Pantin, n’ont pas reçu énormément d’approbation sur les réseaux sociaux alors que le “relâchement” des Français inquiète certaines autorités politiques et sanitaires. Nombreux internautes ou observateurs de la vie publique se sont, au mieux, interrogés sur les effets néfastes que pourraient entraîner ces images d’attroupement autour du chef de l’État.  

Macron remercie habitants et soignants

Dans le même temps, le président de la République a tenu à remercier les habitants qui respectent le confinement et salué l’engagement des soignants du territoire. “Dans un département où il y a beaucoup de pauvreté, les habitants respectent le confinement de manière remarquable. Vraiment, je les en remercie”, a déclaré le chef de l’Etat peu après son arrivée à la Maison de santé pluridisciplinaire de Pantin.

Portant un masque...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post