Coronavirus: Mélenchon souhaite que "le monde d'après commence maintenant"

1 / 2

Coronavirus: Mélenchon souhaite que "le monde d'après commence maintenant"

La crise sanitaire due au coronavirus n'empêche pas de faire de la politique. Invité ce dimanche de Questions politiques sur France Info, le chef de file des députés La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a déclaré vouloir que "le monde d'après" la pandémie de Covid-19 "commence maintenant".

Le député des Bouches-du-Rhône a appelé à une meilleure "planification de la production", à la "fraternité" ou "la fin de l'égoïsme social". "Le monde d'après, je voudrais qu'il commence maintenant", a déclaré Jean-Luc Mélenchon.

"C'est maintenant qu'il faut commencer à faire de la planification de la production, maintenant qu'on fait de la fraternité, maintenant qu'on en finit avec l'égoïsme social", a-t-il plaidé. 

Opposition "sans acrimonie" mais "vigilante"

"Sur le plan économique et du pouvoir, il va falloir changer et comprendre que ce que nous disions n'était pas qu'une vue de l'esprit. La priorité au service public, le refus du marché roi partout, la relocalisation... ce sont des mesures à la fois écologiques et indispensables", a fait valoir l'ancien sénateur socialiste. 

Qui conduirait ces changements? Pas Emmanuel Macron, a logiquement répondu Jean-Luc Mélenchon, qui a "zéro confiance dans des gens qui ont méthodiquement désorganisé le service public, préféré le marché à toute autre chose, vidé l'hôpital et les budgets de la santé".

Répétant, comme il l'a fait sur les bancs de l'Assemblée nationale samedi soir lors...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi