Coronavirus : les médecins généralistes sont en première ligne

À Gaillac (Tarn), le docteur Théophile Combes vient à son cabinet en tenue de travail : blouse et pantalon, la protection de rigueur en ces temps de Covid. Sa journée débute par une téléconsultation. Une femme de 76 ans, testée positive, est au bout du fil. Les consultations Covid se multiplient. "Actuellement, on est entre 15 et 20 consultations au motif du Covid par semaine", annonce le médecin généraliste. Le reconfinement ne fera pas tout Le docteur assure aussi des visites Covid à domicile, à j+7, un stade sensible de l'évolution de la maladie. "On est vraiment branché H24 et sept jours sur sept sur cette deuxième vague", confie-t-il sur son trajet. Épargné par la première vague, le Tarn est désormais touché de plein fouet par l'épidémie. Selon le Dr Combes, le reconfinement ne fera pas tout : "On peut très bien avoir les règles les plus sévères du monde dans la rue, si à la maison avec ses parents, ses grands-parents, on ne respecte pas des règles de bon sens, ça ne marcherait pas".