Coronavirus : des lycées bloqués pour critiquer le protocole sanitaire

24 heures après la rentrée scolaire, le ton monte entre les lycéens et les militaires. Mardi 3 novembre, des élèves mobilisés bloquaient l'accès à plusieurs établissements. Au lycée Pasteur de Besançon (Doubs), ils dénoncent des mesures inadaptées à la crise sanitaire. "On n'a pas d'espaces couverts adaptés pour manger, si c'est pas au self où on a plus de 200 élèves qui sont sans masque, agglutinés", critique un élève. Un fonctionnement par demi-groupes Pour préserver élèves et enseignants, le ministère avait pourtant décidé d'appliquer un nouveau protocole sanitaire avec notamment la ventilation des classes au minimum toutes les 2 heures, la désinfection des locaux au minimum une fois par jour, et le brassage limité entre élèves. Cette dernière mesure semble à ce jour inapplicable dans certains établissements, où le respect des distances est impossible. Le syndicat SNES FSU, par la voix de sa secrétaire générale adjointe Sophie Venitetay, plaide pour un "fonctionnement par demi-groupes", pour diminuer le nombre des élèves dans les classes et les couloirs. Le ministère de l'Éducation dit ne pas être opposé à cette proposition.