Coronavirus: L'utilisation du remdesivir approuvée en Europe

CORONAVIRUS: L'UTILISATION DU REMDESIVIR APPROUVÉE EN EUROPE

(Reuters) - L'Agence européenne des médicaments (EMA) a autorisé sous condition jeudi l'usage du remdesivir, le traitement antiviral de Gilead, chez les patients atteints de COVID-19, ouvrant ainsi la voie à son homologation, ce qui en ferait le premier médicament de ce type approuvé sur le Vieux continent.

L'EMA précise que son comité des médicaments à usage humain (CHMP) a recommandé l'utilisation de ce traitement expérimental chez les adultes et les adolescents à partir de 12 ans atteints par la pneumonie provoquée par le nouveau coronavirus et ayant besoin d'un apport en oxygène.

Le prix du médicament en Europe n'est pas encore connu. Aux Etats-Unis, il pourrait être facturé jusqu'à 5.080 dollars (4.530 euros) par traitement, tandis qu'en Inde les versions génériques seront vendues entre 5.000 et 6.000 roupies (59 à 70 euros) pour une dose de 100 milligrammes.

L'EMA a donné son feu vert à ce traitement quelques semaines seulement après son examen. Il sera commercialisé en Europe, a un prix qui n'est pas encore fixé, sous le nom de Veklury si la Commission européenne, qui suit généralement les recommandations du CHMP, l'approuve.

Une autorisation conditionnelle permet de vendre un médicament dans les 27 pays de l'UE pendant un an alors que toutes les données sur son efficacité et les effets secondaires ne sont pas encore disponibles.

Le remdesivir est le premier traitement à avoir montré son efficacité pour soigner les patients souffrant du COVID-19 lors d'essais cliniques. Il est déjà utilisé pour traiter les malades les plus gravement atteints aux Etats-Unis, en Inde et en Corée du Sud.


(Pushkala Aripaka à Bangalore; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)