Coronavirus: L'Ukraine va ouvrir plus d'hôpitaux face au bond des contaminations

CORONAVIRUS: L'UKRAINE VA OUVRIR PLUS D'HÔPITAUX FACE AU BOND DES CONTAMINATIONS

KIEV (Reuters) - L'Ukraine va élargir la prise en charge des patients atteints de coronavirus à davantage d'hôpitaux car ceux initialement sélectionnés n'ont plus assez de lits pour faire face à la recrudescence des contaminations, a déclaré mercredi le ministre de la Santé.

Avec un record quotidien de 940 nouveaux cas mercredi, le bilan total des contaminations au coronavirus s'élève à 39.014 et 1.051 morts. La plupart des nouveaux cas ont été signalés dans l'ouest du pays et dans la capitale, Kiev.

Au début de l'épidémie, l'Ukraine a divisé les hôpitaux en catégories, les établissements les mieux préparés prenant en charge les patients de la première vague. Les hôpitaux en deuxième ligne acceptant des cas si les places venaient à manquer.

Selon le gouvernement, les règles de distanciation sociale et les autres précautions à prendre pour empêcher la propagation du virus n'ont pas été suivies avec assiduité par certains citoyens, entraînant ainsi une hausse du nombre de cas.

"Suite à ce comportement de la part des citoyens, on constate une forte augmentation des hospitalisations dans certaines régions. À cet égard, nous devons ouvrir les hôpitaux en deuxième ligne", a déclaré le ministre de la Santé Maksym Stepanov lors d'un point presse télévisé.

L'Ukraine, qui a mis en place des mesures de confinement en mars, a commencé à les assouplir en mai pour soutenir l'économie du pays.


(Pavel Polityuk, version française Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)