Coronavirus: l'UFC-Que choisir assigne 20 compagnies aériennes en justice

En France, l’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir part en guerre contre les compagnies aériennes qui refusent de rembourser les millions de passagers dont le vol a été annulé à cause du coronavirus et des fermetures de frontières. L’UFC a indiqué ce mardi 19 mai avoir assigné en justice 20 compagnies aériennes mondiales

Air France, Ryanair, Lufthansa, Turkish Airlines, ou encore Royal Air Maroc, Tunisair et Air Algérie, au total, 20 compagnies aériennes sont assignées par l’UFC-Que choisir devant le Tribunal judiciaire de Paris.

L’association de défense des consommateurs leur demande de respecter le droit européen, qui impose aux compagnies de rembourser les passagers dont les vols ont été annulés.

Certains pays européens avaient appelé à suspendre cette obligation, afin de ne pas fragiliser davantage des compagnies déjà durement frappées par la crise du coronavirus, mais la Commission européenne a bien rappelé, la semaine dernière, les règles du jeu, un vol annulé = vol remboursé. Un report ou un avoir sont cependant possibles, mais uniquement avec l’accord du passager.

Pourtant, nombre de compagnies aériennes ne proposent toujours aucun remboursement en argent, mais uniquement des bons d’achat, « violant délibérément, selon l’UFC-Que choisir, les droits des passagers ».

En avril dernier, l’association avait mise en demeure 57 compagnies de changer leurs pratiques, la plupart s’est résignée. Celles qui ont persévéré se retrouvent aujourd’hui poursuivie en justice.