Coronavirus : L'UE va donner 200 millions de doses supplémentaires de vaccins aux pays pauvres

·1 min de lecture

PIQURES - L’Union européenne avait déjà promis 250 millions de doses de vaccins aux pays pauvres

L’Union européenne va donner 200 millions de doses supplémentaires de vaccins contre le Covid-19 aux pays pauvres d’ici mi-2022, s’ajoutant aux 250 millions de doses déjà promises, a annoncé ce mercredi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. « C’est un investissement solidaire et c’est aussi un investissement dans la santé mondiale », a déclaré, devant le Parlement européen, Ursula von der Leyen, soulignant que, si dans l’Union européenne plus de 70 % des adultes sont vaccinés, « moins de 1 % des doses de vaccins ont été administrées dans les pays pauvres ».

Ces dons se font principalement via le mécanisme de distribution international Covax, censé permettre à 92 Etats et territoires défavorisés de recevoir gratuitement des vaccins financés par des nations plus prospères. Mais les fondateurs de ce mécanisme, dont l’Alliance du vaccin (Gavi) et l’OMS, dénoncent régulièrement l’inégalité criante dans l’accès à la vaccination entre les populations des pays pauvres et des pays riches, qui commencent à administrer une troisième dose de rappel.

Covax n’a pour le moment pu distribuer que 243 millions de doses dans 139 pays défavorisés, avait indiqué le 8 septembre le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). « L’ampleur de l’injustice et le niveau d’urgence s(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
AstraZeneca et l'Union européenne mettent fin à leur contentieux sur les retards de vaccins
COP26 : Des ONG réclament le report du sommet climat faute d'accès au vaccin dans les pays pauvres
Coronavirus : La Corée du Nord refuse trois millions de doses de vaccins chinois

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles