Coronavirus: L'UE atteindra ses objectifs de vaccination malgré AstraZeneca, selon Breton

·2 min de lecture
CORONAVIRUS: L'UE ATTEINDRA SES OBJECTIFS DE VACCINATION MALGRÉ ASTRAZENECA

PARIS (Reuters) - Le commissaire européen à l'Industrie, Thierry Breton, a assuré dimanche que l'Union européenne tiendra son objectif de vaccination au premier trimestre malgré des retards dans les livraisons des vaccins d'AstraZeneca.

Thierry Breton a indiqué que le rythme de production des vaccins du laboratoire Pfizer plus élevé que prévu allait permettre à l'UE de mener à bien son programme de vaccination.

"Ce n'est pas pour qu'on a du retard sur AstraZeneca qu'on sera en retard sur notre programme de vaccination du premier trimestre", a déclaré Thierry Breton sur Europe 1.

"Pfizer produit plus, nettement plus que ce qui était prévu, donc va plus nous livrer", a-t-il ajouté.

AstraZeneca a annoncé vendredi soir qu'il ne visait plus désormais que 30 millions de doses livrées à l'UE d'ici fin mars alors que le contrat signé avec l'UE en prévoyait 90 millions et qu'il en évoquait 40 millions le mois dernier.

Selon un document interne que Reuters a pu consulter, le groupe pharmaceutique anglo-suédois ne pourra tenir son nouvel objectif de livraison de 30 millions de doses de son vaccin à l'Union européenne d'ici fin mars qu'à la condition qu'une usine aux Pays-Bas soit homologuée par l'UE.

"Lorsqu’on nous promet 40 millions de livraison de vaccins au premier trimestre et qu’on nous annonce que finalement il n’y aura que 30 millions parce qu’il y a des retards dans le testing, dans la phase de test des vaccins, je dis que c’est inacceptable, en tout cas incompréhensible", a souligné Thierry Breton.

"Si on a du retard sur la phase de tests, c’est sans doute qu’il y a un dysfonctionnement dans la chaîne logistique."

(Matthieu Protard)