Coronavirus: Londres interdit la revente parallèle de médicaments

CORONAVIRUS: LONDRES INTERDIT LA REVENTE PARALLÈLE DE MÉDICAMENTS

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique a interdit vendredi la revente "parallèle" à l'étranger de 80 médicaments essentiels tels que l'insuline, le paracétamol ou la morphine afin de garantir l'approvisionnement de ces produits au Royaume-Uni pendant l'épidémie de coronavirus.

Cette pratique d'"exportation parallèle" consiste à acheter des médicaments destinés à des patients britanniques et à les revendre à un prix plus élevé dans d'autres pays.

Toute entreprise outrepassant cette interdiction sera lourdement sanctionnée par l'autorité de régulation des médicaments, sanction pouvant aller jusqu'à la perte de son droit d'exercer, a averti le ministère britannique de la Santé.


(Kate Holton, version française Jean-Stéphane Brosse)