Coronavirus: l'Italie s'interroge sur les débuts de l'épidémie

1 / 2

Coronavirus: l'Italie s'interroge sur les débuts de l'épidémie

Le 20 février marque une date clé pour l'Italie: un premier cas de Covid-19 est officiellement détecté dans le milieu hospitalier. Près de six semaines plus tard, le pays compte 11.500 morts liés au coronavirus. 

Mais selon un chercheur italien, le Covid-19 aurait pu faire son apparition en Italie bien avant le mois de février et même avant le mois de janvier, période où est survenue l'épidémie en Chine. 

Dans un entretien accordé il y quelques jours au média américain NPR, le directeur de l'Institut de recherche pharmacologique de Milan explique avoir recueilli plusieurs témoignages de médecins italiens. Ces derniers lui ont fait part de "cas de pneumonies très étranges, très graves frappant le plus souvent les personnes âgées" au cours des mois de novembre et de décembre 2019.

"Cela signifie que le virus circulait, du moins en Lombardie, bien avant que nous ayons connaissance de l'épidémie qui sévissait en Chine", déclare Giuseppe Remuzzi, ajoutant qu'il était impossible pour les médecins de traiter quelque chose dont ils ignoraient tout. 

Pas de preuves scientifiques

Interrogé par Le Parisien, le Dr Remuzzi a néanmoins démenti l'hypothèse selon laquelle le virus puisse provenir d'autre part que de la ville de Wuhan, le premier épicentre de la pandémie toujours placé en confinement. 

Le directeur de l'Institut de recherche pharmacologique de Milan a par ailleurs admis ne disposer d'"aucune preuve scientifique" et se base sur...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi