Coronavirus: L'Italie rend la vaccination obligatoire pour le personnel de santé

par Angelo Amante
·1 min de lecture
CORONAVIRUS: L'ITALIE REND LA VACCINATION OBLIGATOIRE POUR LE PERSONNEL DE SANTÉ

par Angelo Amante

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien a déclaré mercredi que l'ensemble du personnel de santé du pays devait être vacciné contre le coronavirus, une mesure potentiellement controversée destinée à protéger les patients les plus vulnérables et à lutter contre la réticence d'une partie de la population à être vaccinée.

La récente découverte de foyers de contamination dans des hôpitaux où le personnel refusait d'être vacciné a provoqué un tollé en Italie, où l'épidémie de coronavirus a causé plus de 109.000 décès.

Des détracteurs ont mis en avant la question de la légalité d'une telle mesure, qui contraint seulement certaines catégories de salariés à être vaccinés.

Mario Draghi, le président du Conseil italien, a approuvé mercredi un décret stipulant que l'ensemble des travailleurs de la santé, dont les pharmaciens, étaient "contraints de se faire vacciner". Les réfractaires risquent une suspension sans salaire jusqu'à la fin de l'année.

"Le but de cette mesure est de protéger autant que possible à la fois le personnel médical et paramédical et ceux se trouvant dans des environnements qui pourraient être davantage exposés au risque d'infection", a dit le gouvernement dans un communiqué.

L'Italie, où la campagne de vaccination a été perturbée par des soucis d'approvisionnement en doses de vaccin, comme dans d'autres pays de l'Union européenne, a promis de porter en avril le nombre quotidien de vaccinations à 500.000, contre 230.000 jusqu'à présent.

Quelque 10 millions de doses ont été administrées depuis fin décembre.

(version française Jean Terzian)