Coronavirus: L'Irlande accélère sa campagne vaccinale pour lutter contre le variant Delta

·1 min de lecture

DUBLIN (Reuters) - À partir de la semaine prochaine, les Irlandais âgés de 18 à 34 ans auront la possibilité de se faire vacciner contre le COVID-19, soit un à deux mois plus tôt que prévu, dans le but de ralentir la propagation du variant Delta et de reprendre le processus de déconfinement.

Le ministre de la Santé Stephen Donnelly a annoncé vendredi la fin de la limite d’âge pour les injections de vaccins d’AstraZeneca et de Johnson&Johnson contre le COVID-19 pour les plus jeunes, ce qui signifie que les personnes âgées de 18 à 34 ans pourront, à partir de lundi, choisir de recevoir l'un des deux vaccins.

Plus de 45% de la population adulte ont été entièrement vaccinés jusqu'à présent et 65% ont reçu au moins une dose d'un vaccin contre le COVID-19.

Depuis lundi, l'accès en intérieur, dans les bars et restaurants, est réservé aux personnes entièrement vaccinées contre le COVID-19 ou déjà immunisées contre la maladie après une première contamination par le coronavirus.

(Reportage Padraic Halpin, version française Laura Marchioro, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles