Coronavirus: l'inquiétude des femmes enceintes en confinement

Si le risque d'une transmission du virus entre l'enfant est la mère est écarté, une crainte existe quant à un accouchement prématuré à cause de la fièvre. Les femmes enceintes expriment surtout un sentiment d'isolement à cause des mesures de confinement.

Elles ne constituent pas à proprement parler une population à risque, mais l'arrivée du coronavirus a bouleversé le quotidien des femmes enceintes. Entre téléconsultation et stress d'un accouchement prématuré, elles s'adaptent à cette situation inédite, tout comme les hôpitaux, qui assurent un service d'accueil dédié aux futures mères, même en période de crise.

"J'essaye d'adopter la zen attitude"

"Pour ma première grossesse, j'étais hospitalisée pendant l'attentat de Strasbourg, cette fois-ci, c'est le coronavirus... J'aurai vécu tous les scénarios catastrophe de Strasbourg", ironise auprès de l'Agence France Presse Elodie, 34 ans, alors qu'elle vit une grossesse à risques en pleine crise sanitaire.

Comme elle, de nombreuses femmes enceintes suivent au jour le jour l'évolution de l'épidémie de coronavirus et des mesures pour l'endiguer. Tandis qu'Elodie est restée dans son logement, Marie, enceinte de 7 mois, s'est réfugiée en Bretagne avec ses parents et sa fille, pendant que le futur papa est resté travailler à Paris:

"J'essaye vraiment de ne pas me stresser car je sais que ça peut être le déclencheur d'un accouchement prématuré. J'essaye d'adopter la zen attitude et de profiter de la chance que j'ai d'être au grand air", confit-elle à BFMTV.

"Nous prenons notre température tous les soirs"

Si elles semblent toutes rassurées quant au risque de transmission du virus à leur bébé, elles prennent le maximum de...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :