Coronavirus: l'industrie pharmaceutique promet un vaccin d'ici 12 à 18 mois

·2 min de lecture

Des multinationales de l'industrie pharmaceutique se sont engagées, ce jeudi, à fournir un vaccin contre le Covid-19 "partout dans le monde", dans un délai estimé de 12 à 18 mois minimum.

Des dizaines d'essais cliniques sont en cours pour mettre au point des kits de dépistage moins chers et plus performants, et surtout un traitement ou un vaccincapables de combattre le coronavirus, qui a déjà contaminé plus de 230.000 personnes et fait plus de 9800 morts dans le monde, selon un décompte de l'AFP.

Certaines formalités administratives accélérées

"Nous ferons en sorte, même s'il est produit ailleurs dans le monde, que le vaccin soit accessible à tous ceux qui en ont besoin partout dans le monde", a assuré Paul Stoffels, vice-président du comité exécutif de Johnson & Johnson.

"C'est une promesse que l'industrie [pharmaceutique] fait ensemble", a-t-il ajouté au cours d'une visioconférence organisée par la Fédération internationale des fabricants pharmaceutiques (IFPMA).

Les formalités administratives, telles que les autorisations de mise sur le marché, peuvent être simplifiées et accélérées dans cette course contre la montre, les ressources ne manquent pas et des partenariats public-privé permettent de diluer le risque financier lié aux investissements colossaux qu'exigent la recherche et la production, a-t-il expliqué. 

"Nous vivons des moments exceptionnels et l'industrie y répond", a assuré David Ricks, PDG d'Eli Lilly and...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi