Coronavirus : un lien entre surpoids et cas sévère ?

1 / 2

Coronavirus: un lien entre surpoids et cas sévère?

Les autorités sanitaires sont très attentives "à ce que les personnes en surpoids important signalent rapidement une détérioration de leur état clinique et en particulier l'apparition de difficultés respiratoires", a assuré Jérôme Salomon, ce mardi.

Ce mardi, lors de son point quotidien sur la situation de l'épidémie de Covid-19 en France, Jérôme Salomon a indiqué que "l'obésité d'une part, mais même le surpoids, [peuvent] devenir un facteur de risque d'infection sévère" au coronavirus.  

"Il y a très souvent un facteur de risque retrouvé dans les infections virales graves. Un lien entre le surpoids et la survenue d'une forme sévère a été démontré dans la grippe, en particulier", a-t-il poursuivi.

Jérôme Salomon a assuré que les autorités sanitaires sont très attentives "à ce que les personnes en surpoids important signalent rapidement une détérioration de leur état clinique et en particulier l'apparition de difficultés respiratoires". 

Des données préliminaires

Ce mardi, Le Monde a révélé qu'un registre national des formes graves de Covid est en cours d'élaboration pour en apprendre plus sur le profil des patients. Les informations concernant plus de 2000 malades, dans 195 services de réanimation francophones, ont déjà été enregistrées. 

Parmi ces patients, "83 % sont en surpoids ou obèses, avec souvent une association avec un diabète ou une hypertension artérielle", a indiqué au quotidien du soir Matthieu Schmidt, réanimateur médical à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP) et coordinateur du registre. "Il s’agit dans les trois quarts des cas d’hommes et la médiane d’âge est de 63 ans", a-t-il ajouté. 

Matthieu Schmidt a (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi