Coronavirus : l'hôpital de Nice est débordé

Depuis mars, les soignants et les hôpitaux se démènent au quotidien pour accueillir les malades du Covid-19 et leur assurer des soins de qualité. Toutefois, plusieurs établissements sont submergés, comme l’hôpital Pasteur de Nice, dans les Alpes-Maritimes. Alors, quand un malade se porte mieux, à l’instar d’une patiente admise en réanimation dimanche 1er novembre, Carole Ichay, cheffe du pôle anesthésie-réanimation-urgences, ne cache pas sa joie. Toutefois, près de la moitié des lits du service sont occupés par des patients Covid. De la nécessité d’avoir plus de personnel La cheffe envisage déjà des mesures alternatives : "On a des possibilités de laisser des patients post-opératoires un peu plus longtemps en salle de réveil par exemple. On peut transformer nos lits de surveillance continue en lits de réanimation. Ca demande par contre plus de personnel infirmier et plus de personnel médical."