Coronavirus : l'Eurogroupe a 15 jours pour trouver une riposte économique à la crise

LExpress.fr

Coronavirus oblige, les 27 dirigeants de l'Union européenne ont dû échanger par visioconférence jeudi pendant près de six heures. Des discussions qui ont mené à un accord sur un projet de déclaration commune pour lutter contre la crise provoquée par le virus.  

LIRE AUSSI >> L'Europe à l'épreuve du coronavirus et des égoïsmes nationaux 

Les 27 ont également décidé de donner 15 jours aux ministres des Finances de la zone euro pour trouver une riposte économique commune, selon des sources européennes. L'Italie, pays le plus touché par la pandémie, avait menacé de bloquer le sommet si elle n'obtenait pas une réponse plus ambitieuse que celle envisagée. 

Réaction attendue

"Nous invitons l'Eurogroupe à nous présenter des propositions d'ici deux semaines. Elles doivent tenir compte de la nature du choc sans précédent du Covid-19 qui affecte tous nos pays", soulignent les 27 dans une déclaration commune. "Notre réponse sera renforcée autant que nécessaire", ajoute le texte, mis au point par les chefs d'Etat et de gouvernement après de longues discussions par visioconférence. 

LIRE AUSSI >> "Nous, citoyens européens, sommes effrayés par la cacophonie face au coronavirus" 

Pour le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, qui se dit soutenu par l'Espagne, les 27 se doivent de "réagir avec des instruments financiers innovants et réellement adéquats à une guerre que nous devons mener ensemble pour la gagner le plus rapidement possible". 

Retrouver cet article sur L'Express.fr

Coronavirus : la propagande chinoise lancée dans une guerre de la communication

Confinement : le boom de la livraison de repas ne profite pas à Frichti

Le coronavirus, une aubaine pour les théoriciens de l'effondrement

Infographies : comment l'Europe est devenue l'épicentre de la pandémie de coronavirus