Coronavirus: L'EMA valide le vaccin de Johnson & Johnson

·2 min de lecture
CORONAVIRUS: L'EMA VALIDE LE VACCIN DE JOHNSON & JOHNSON

(Reuters) - L'Agence européenne des médicaments (EMA) a validé jeudi l'utilisation du vaccin contre le COVID-19 de Janssen, filiale de Johnson & Johnson (J&J).

Ce vaccin, qui ne nécessite qu'une seule dose, est le quatrième approuvé par l'EMA et la Commission européenne a annoncé juste après qu'elle donnerait sous peu son autorisation à son utilisation dans l'UE.

Le vaccin du laboratoire américain a déjà été autorisé aux Etats-Unis, au Canada et à Bahreïn. Il est en cours d'examen en Afrique du Sud.

En France, la Haute Autorité de Santé (HAS) doit en principe rendre son avis sur ce vaccin en fin de semaine.

"Avec ce dernier avis positif, les autorités à travers l'Union européenne auront une option supplémentaire pour lutter contre la pandémie et protéger la vie et la santé de leurs citoyens", a souligné la directrice de l'EMA, Emer Cooke.

"C'est le premier vaccin qui peut être utilisé en une seule dose", a-t-elle souligné.

La campagne vaccinale dans l'Union européenne a pris du retard par rapport à certains pays en raison notamment des difficultés d'approvisionnement de doses auprès des laboratoires.

Le directeur scientifique de J&J, Paul Stoffels, a estimé que le feu vert de l'EMA constituait "un moment historique" pour le groupe américain et le reste du monde alors que la pandémie a fait à ce stade plus de 2,7 millions de morts.

Le vaccin développé par la filiale du groupe américain permettra d'accroître les stocks mondiaux après les problèmes de production rencontrés par les laboratoires dont les vaccins ont déjà été homologués.

Dans le cadre du contrat passé avec l'Union européenne, J&J s'est engagé à livrer au moins 200 millions de doses au bloc cette année, dont 55 millions au deuxième trimestre, les premières expéditions étant attendues dès le mois prochain.

Le groupe pharmaceutique américain a cependant récemment informé l'Union européenne que des difficultés d'approvisionnement pourraient l'empêcher de tenir cet engagement, a déclaré mercredi à Reuters un responsable européen.

Le vaccin anti-COVID de J&J, à adénovirus, présente une efficacité de 67% deux semaines après son injection, selon les résultats d'une étude portant sur 44.000 personnes.

Les trois vaccins contre le COVID-19 déjà utilisés dans l'Union européenne sont ceux développés par Moderna, le duo Pfizer et BioNTech et l'alliance formée par AstraZeneca et l'université d'Oxford.

(Muvija M et Pushkala Aripaka à Bangalore; avec Francesco Guarascio à Bruxelles; version française Claude Chendjou, édité par Bertrand Boucey)