Coronavirus : l'Egypte demande l'aide du FMI

Jacques Deveaux

A entendre le gouverneur de la Banque centrale, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes en Egypte. Même lorsque le Premier ministre Moustafa Madbouli annonce que le pays est en discussion avec le FMI afin d'obtenir une aide financière. Selon Tarek Amer, l'organisme international est même "très enthousiaste" à l'idée de collaborer avec l'Egypte en raison de "la valeur de son économie". Du reste, le programme ne porte que sur une année, ce qui devrait permettre au pays de passer la crise de la pandémie du coronavirus.

De son côté, la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a précisé dans un communiqué avoir reçu de la part de l'Egypte une demande de soutien d'urgence via un "instrument de financement rapide" afin de permettre au gouvernement égyptien "de faire face à ses besoins immédiats en termes de balance des paiements et de venir en aide aux secteurs les plus affectés ainsi qu'aux catégories de populations les plus vulnérables".

Un "financement rapide"

Visiblement, la situation présentée au FMI est bien moins rose que ce qui a été annoncé par le Premier ministre. Selon Moustafa Madbouli, la situation économique était très bonne avant l'épidémie et le pays n'avait pas besoin d'une assistance financière (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi