Coronavirus: L'Autriche discute d'une commande d'un million de doses du vaccin Spoutnik V

·2 min de lecture
CORONAVIRUS: L'AUTRICHE DISCUTE D'UNE COMMANDE D'UN MILLION DE DOSES DU VACCIN SPOUTNIK V

VIENNE (Reuters) - L'Autriche discute avec la Russie de l'achat d'un million de doses du vaccin contre le COVID-19 Spoutnik V, non encore homologué par l'Agence européenne des médicaments (EMA), ont annoncé mardi les services du chancelier autrichien, Sebastian Kurz.

Le chef du gouvernement autrichien est critiqué par l'opposition qui estime que le pays aurait pu disposer de davantage de doses de vaccins en s'affranchissant du système mis en place par la Commission européenne pour l'acquisition en commun des vaccins.

"Il ne doit pas y avoir d'oeillères géopolitiques concernant les vaccins", a déclaré Sebastian Kurz, cité dans un communiqué.

"La seule chose qui doit compter est de savoir si le vaccin est efficace et sûr", a-t-il ajouté.

Le communiqué précise que l'Autriche est en discussion avec la Russie, qui a proposé de fournir à Vienne un million de doses de son vaccin en avril.

Le chancelier avait jusqu'ici indiqué que l'Autriche n'utiliserait le vaccin Spoutnik V que s'il était approuvé par l'EMA. Le communiqué de mardi ne fait aucune mention de cette déclaration.

Le 8 mars, une haute représentante de l'EMA a incité les pays membres de l'Union européenne à s'abstenir d'approuver l'utilisation de Spoutnik V le temps que l'agence vérifie la sécurité et l'efficacité du vaccin russe, en cours d'examen depuis le 4 mars.

Le vaccin Spoutnik V a été approuvé dans 58 pays, a annoncé mardi le Fonds d'investissement direct russe (RDIF), chargé de promouvoir le produit à l'étranger.

En Europe, la Hongrie et la Slovaquie ont déjà acheté des doses du vaccin Spoutnik V, mais seule la Hongrie a déjà commencé à l'administrer dans le cadre de sa campagne vaccinale.

La région italienne de Campanie a pour sa part signé un accord en vue de l'achat de ce vaccin, mais l'a conditionné au feu vert de l'EMA.

En France, le maire de Nice, Christian Estrosi a souhaité mardi une accélération de la campagne vaccinale avec éventuellement le recours au vaccin russe. A la question de savoir si le département des Alpes-Maritimes avait passé des pré-commandes pour le vaccin Spoutnik V, il a répondu sur BFMTV: "On peut le considérer comme tel".

Le vaccin Spoutnik V présente une efficacité à près de 92%, selon les résultats des essais de phase III publiés le mois dernier dans la revue médicale à comité de lecture The Lancet.

(Francois Murphy; version française Claude Chendjou, édité par Nicolas Delame et Myriam Rivet)