Coronavirus : l'AP-HP accuse Didier Raoult de "faux témoignage" lors de son audition à l'Assemblée nationale

franceinfo avec AFP
·2 min de lecture

Martin Hirsch s'en prend à Didier Raoult. Des déclarations du professeur marseillais devant les députés de la commission d'enquête sur le Covid-19 "semblent s'apparenter à un faux témoignage", accuse l'AP-HP dans un courrier au président de l'Assemblée nationale, dont l'AFP a obtenu copie mercredi 1er juillet.

"Il me semble essentiel (...) que les travaux de la commission ne puissent être fondés sur des éléments factuellement faux, et que les suites qui s'imposent puissent être données", écrit le directeur général de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris), Martin Hirsch, dans cette lettre à Richard Ferrand.

Martin Hirsch conteste deux passages de l'audition de Didier Raoult par la commission d'enquête le 24 juin : d'une part, une estimation des taux de décès de malades en réanimation, et de l'autre, des propos sur un patient chinois de 80 ans hospitalisé à Paris fin janvier et qui était mort mi-février. Il s'agissait de la première mort du Covid-19 officiellement enregistrée en Europe.

Le taux de mortalité en réanimation à Paris contesté

Devant la commission, le médecin marseillais avait évoqué la question de la mortalité, en disant s'appuyer sur "un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi