Coronavirus: l'Allemagne mise sur le nombre de tests de dépistage effectués

En Allemagne, 5 000 personnes de plus ont été infectées en 24 heures soit au total 36 000 cas. 198 personnes sont mortes pour le moment dans le pays. il s'agit d'un des taux de mortalité les plus faibles du monde avec 0,5 % alors qu'il atteint 5,2 % en France. 500 000 personnes sont testées par semaine.

De notre correspondant à Berlin,

Le ministère allemand de la Santé évoquait mercredi 25 mars 500 000 tests effectués par semaine. Visiblement, les capacités augmentent sensiblement. Les laboratoires, nombreux en Allemagne, les ont revues à la hausse. N’importe qui se présentant chez son médecin ne pourra cependant pas se faire tester. Il faut présenter les symptômes courants du Covid-19 comme une sévère toux ou de la fièvre, avoir rencontré une personne elle-même infectée ou revenir d’une zone à risque.

Mais l’Allemagne est aujourd’hui le pays au monde qui réalise le plus de tests : « La raison pour laquelle nous avons en Allemagne si peu de morts comparé au nombre de personnes infectées s’explique très largement par les nombreux tests effectués. Les estimations des derniers jours sont de 500 000 par semaine. »

Ces tests très nombreux expliquent en partie pourquoi le taux de mortalité des personnes infectées en Allemagne reste sensiblement plus bas qu’ailleurs avec 0,5 % contre plus de 5 % en France et 9,5 % en Italie. Des tests plus nombreux englobent forcément plus de personnes pour lesquels le virus se traduit par des symptômes assez bénins.

Mais la situation peut évoluer et les autorités restent prudentes. Ce gain de temps a toutefois pu permettre de réagir et d’augmenter les capacités en soins intensifs alors que l’Allemagne est déjà le pays le mieux équipé d’Europe.

► À lire aussi : Coronavirus: l'Allemagne adopte un plan de 1 100 milliards d'euros