Coronavirus: L'AEM juge toujours la balance bénéfices/risques favorable au vaccin d'AstraZeneca

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: L'AEM JUGE TOUJOURS LA BALANCE BÉNÉFICES/RISQUES FAVORABLE AU VACCIN D'ASTRAZENECA

(Reuters) - L'agence européenne des médicaments (AEM) a réaffirmé vendredi que les bénéfices du vaccin contre le COVID-19 développé par le laboratoire AstraZeneca l'emportaient sur les risques dans le cadre d'un rapport détaillé sur les études, toujours en cours, sur de rares cas de caillots sanguins.

Plusieurs pays y compris au sein de l'Union européenne ont limité l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca, le Danemark allant jusqu'à l'arrêt définitif des injections en raison d'un lien possible avec de rares cas de thrombose.

L'analyse préliminaire effectuée par un comité de l'AEM a déterminé que des effets secondaires rares et graves de caillots sanguins étaient susceptibles de se produire chez une personne vaccinée sur 100.000.

L'agence a annoncé au début du mois avoir découvert un possible lien entre le vaccin d'AstraZeneca et de très rares cas de caillots sanguins associés à des faibles taux de plaquettes.

Elle a précisé que les données en Europe sur le vaccin n'étaient pas suffisantes pour déterminer si les risques de caillots liés à un faible taux de plaquettes différaient selon la dose du vaccin administrée ou d'évaluer la balance bénéfices/risques selon le genre de la personne vaccinée.

Les pays de l'Union européenne sont également en train de déterminer s'ils doivent utiliser le vaccin de Janssen en raison de problèmes de caillots sanguins.

L'AEM a réaffirmé mardi que le vaccin de filiale de Johnson & Johnson était sûr et efficace.

(Pushkala Aripaka à Bangalore, Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)