Coronavirus : l’hôpital d’Orléans reste sous tension

Pour cette équipe de réanimation de l’hôpital d’Orléans (Loiret) il y a urgence : l’état de santé d’un des patients de 76 ans s’est dégradé, il n’est plus capable de respirer seul. L’infirmière annonce au concerné qu’il va devoir être endormi pendant plusieurs jours. Pour le personnel de réanimation, ce n’est pas encore le bout du tunnel. L'inquiétude des fêtes de fin d'année Sur les 38 lits il n’en reste plus que trois de disponibles "Quand bien même le pic serait passé, même sur la descente du pic, il y a encore des gens qui s’infectent, des cas qui s’aggravent et des patients qui finissent en réanimation", déplore le Dr. Grégoire Muller, chef du service de réanimation de l’hôpital d’Orléans. Au total, 140 patients atteints du Covid sont admis à l’hôpital. Au service pneumologie, la moitié des 24 patients nécessitent une surveillance continue. Si le nombre d’admission en réanimation semble diminuer, l’éventuel assouplissement des mesures et les fêtes de fin d’année à venir inquiètent déjà.