Coronavirus : l’armée pour transporter les doses de vaccin ?

Un nouvel acteur pourrait faire son entrée dans l’organisation de la campagne de vaccination contre le coronavirus en France. L’un des enjeux majeurs s’avère être le transport du vaccin. Une fois décongelé, il doit être administré dans les cinq jours qui suivent. Pour assurer que la chaîne du froid n’est pas brisée, certaines voix comme la sénatrice LR de l’Orne Nathalie Goulet estiment qu’il faudrait faire appel à l’armée pour transporter les doses de vaccin. Une méthode déjà appliquée à l’étranger Mardi 5 janvier, aucune annonce du gouvernement français n’a laissé entendre que cela serait possible même si l’armée française a déjà opéré depuis le début de la campagne de vaccination. Un avion militaire a transporté deux congélateurs nécessaires à la conservation du vaccin en Guadeloupe et en Martinique. En Italie, en Allemagne ou même aux États-Unis, l’armée est déjà pleinement impliquée dans la campagne de vaccination.