Coronavirus : l’Île-de-France sous haute surveillance

L’Île-de-France peine à apercevoir une éclaircie durant cette crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus. Le gouvernement ne veut pas qu’un engorgement se forme dans les hôpitaux de cet important bassin de population. Le ministre de la Santé Olivier Véran a donc rappelé jeudi 7 mai à la vigilance, mentionnant le respect des gestes barrières et encourageant la population à se déplacer le moins possible. Le recours au télétravail reste recommandé.

Des mesures dans les transports en commun Une partie de la population devrait tout de même recommencer progressivement à sortir lundi 11 mai. Pour prévenir une propagation importante du virus, des mesures de sécurité vont être prises dans les transports en commun. Le port du masque deviendra obligatoire et l’accès à certaines lignes sera limité en fonction des créneaux horaires. Le nombre de policiers pour assurer un contrôle et un respect de ces consignes a été augmenté.