Coronavirus: l'épidémie pourrait toucher 60% de la planète, selon un épidémiologiste hongkongais

1 / 2

Coronavirus: le bilan mondial approche les 1700 morts

Le coronavirus représente "une grave menace pour la planète". Alors que l’épidémie, partie de Chine en décembre, a fait plus de 1100 morts et contaminé près de 45.000 personnes, un épidémiologiste hongkongais fait des estimations alarmantes sur l’impact que pourrait avoir ce virus sur la population mondiale. Selon les experts qui planchent sur le sujet, chaque personne infectée pourrait transmettre le virus à 2,5 individus, soit un "taux d’attaque" de 60 à 80%.

"C’est un chiffre atrocement grand", réagit Gabriel Leung, l’épidémiologiste hongkongais, dans une interview accordée au Guardian

"Des mesures plus fortes pour enrayer la contagion"

Le président chinois Xi Jinping a appelé lundi à prendre "des mesures plus fortes et décisives pour enrayer résolument l'élan de la contagion". L’épidémie pourrait s'accélérer à travers la planète, redoute l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’inquiétude grandit.

Gabriel Leung incite à s’assurer que les mesures drastiques de confinement prises par la Chine sont efficaces. Si tel est le cas, "comment pouvons-nous les mettre en place dans les autres pays présentant des cas avérés de coronavirus?", car selon lui, pour l’heure, les mesure de confinements sont essentielles.

Mais tandis que la plupart des compagnies aériennes ont cessé leurs vols vers la Chine continentale et que plusieurs pays se sont fermés aux voyageurs qui en viennent, un scénario redouté...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi