Coronavirus : la justice suspend le couvre-feu dans trois communes de l'Oise

franceinfo avec AFP

Pas de prolongation du couvre-feu dans l'Oise. Le tribunal administratif d'Amiens a ordonné, samedi 16 mai, la suspension du couvre-feu appliqué dans trois communes de l'Oise pour prévenir l'épidémie de Covid-19, estimant que ces mesures portaient une "atteinte grave" à "la liberté fondamentale d'aller et venir". Le tribunal était saisi par la Ligue des droits de l'homme au sujet de trois arrêtés préfectoraux pris le 10 mai, soit la veille du début du déconfinement, pour les villes de Compiègne, Creil et Nogent-sur-Oise, qui prolongeaient des décisions similaires du 23 mars dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire.

>> Suivez les dernières informations sur le déconfinement dans notre direct

Le tribunal, dans son ordonnance dont l'AFP a obtenu copie, a considéré notamment que si les "violences urbaines" et les "rassemblements sauvages" ayant eu lieu dans ces trois communes, où ils risquaient de "contribuer à la dégradation sanitaire", peuvent justifier des "mesures appropriées (...) dans les secteurs où ils se déroulent", une "interdiction générale de circulation sur l'ensemble" des communes n'était pas en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi