Coronavirus: Jenny la jument, un remède de cheval à la déprime du confinement

Coronavirus ou non, Jenny n'abandonne pas ses habitudes: chaque matin, la jument blanche quitte son écurie pour se promener librement dans son quartier à Francfort, pour le plus grand plaisir des habitants incités, eux, à se confiner. Depuis plus de 10 ans maintenant, Jenny trotte seule chaque jour dans le quartier résidentiel de Fechenheim, traversant même sans crainte des voies de tram.