Coronavirus : non, Jean-Michel Blanquer n'a pas repoussé les vacances d'été à cause de la pandémie

franceinfo

C'est un drôle de courrier, daté du jeudi 19 mars, qui circule sur les réseaux sociaux. Prétendument signé de la main de Jean-Michel Blanquer, on y apprend que pour "permettre aux professeurs ainsi qu'aux élèves de terminer le programme scolaire et de passer leurs examens dans les meilleures conditions", et en raison des fermetures d'établissements scolaires liées à la pandémie du nouveau coronavirus, le ministre de l'Education nationale "a pris la ferme décision de reporter le début des vacances d'été au 31 juillet 2020".

>> Suivez minute par minute l'actualité sur le Covid-19 avec la rédaction de franceinfo

Le texte, qui désigne Jean-Michel Blanquer tantôt à la première et à la troisième personne du singulier, précise que cette décision "s'applique pour le moment aux maternelles, aux écoles élémentaires, aux collèges et aux lycées de France".


Comme le curieux style du texte l'indique, il s'agit bien entendu d'un faux document. Element supplémentaire permettant de se rendre compte de la supercherie : la signature apposée en bas de la page n'est pas celle du ministre de l'Education, comme on peut le constater sur cette photo.

Le ministre a été interrogé au sujet d'un éventuel report des vacances d'été sur M6. "Ce n'est pas l'hypothèse que je privilégie, les vacances ont vocation à être maintenues telles quelles", (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi