Coronavirus : en Italie, les tests antigéniques sont déjà monnaie courante

·1 min de lecture

Des tests de dépistage moins fiables mais beaucoup plus rapides pour détecter le coronavirus : c'est le choix qu'a fait l'Italie. Le ministre de la Santé français Olivier Véran a annoncé la semaine dernière que les tests antigéniques allaient être déployés sur le territoire français. Mais chez certains de nos voisins européens, et particulièrement outre-Alpes, ces tests sont utilisés massivement depuis plusieurs semaines déjà.

Des tests dès cet été dans les aéroports

Dès cet été, l'Italie n'a pas hésité à parier sur cette méthode de dépistage massif dans les aéroports. Dans l'aéroport de Fiumicino, de grands panneaux indiquent le chemin à suivre à la sortie de l'avion vers la zone de dépistage rapide du coronavirus. Des box y sont installés pour filtrer les voyageurs en provenance des zones rouges.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 25 octobre

Anne, testée négative dès son arrivée de Paris grâce aux tests antigéniques, a pu constater l'efficacité de la méthode : "On nous enfile dans les narines une sorte de long coton-tige et ils nous disent : 'dans quinze minutes vous aurez les résultats. C'était vrai et j'ai été très surprise de l'organisation. J'avais hésité à le faire en France et en fait, en arrivant en Italie, c'est possible, c'est plus simple et c'est beaucoup plus rapide". Si le résultat est positif un test PCR est fait dans la foulée. 

Faire un tri des contaminations

Les tests antigéniques sont moins chers, rapides et aussi e...


Lire la suite sur Europe1