Coronavirus : des infirmiers de l’hôpital de Mulhouse témoignent

Ces deux infirmiers sont en première ligne face au virus. Chaque jour, aux urgences de Mulhouse (Haut-Rhin) ils voient les malades affluer et les décès s’accumuler. "On est toujours confronté à la mort, mais le voir aussi brutalement tous les jours, c’est dur", confie un infirmier anonymement. Avec le manque de personnel et de matériel, leur hôpital est surchargé et débordé. "La cadence est infernale" "On a déjà des difficultés en terme de personnel, on nous demande beaucoup de travail. Parfois ça nous arrive de ne pas boire, de ne pas manger, car la cadence est infernale", déplore une infirmière. L’infirmier explique que des choix entre les patients sont faits : "Hélas. En réanimation de nos jours, les places sont chères. Je n’ai pas envie de dire "choisir" mais au vu des antécédents de la personne, et de l’âge, on aura tendance à dire 'non je ne vais pas l’intuber' pour laisser la chance à quelqu’un de plus jeune".