Coronavirus : les indigènes d'Amazonie appellent à l'aide internationale face à la pandémie

franceinfo avec AFP

Lors d'une visio-conférence conjointe avec Amnesty International, des leaders indigènes ont déploré le peu d'assistance que leur accordent les gouvernements de la région, en dépit de la propagation du coronavirus.

Plusieurs chefs indigènes d'Amazonie ont appelé, vendredi 24 avril, à l'aide internationale face à l'absence de structures, notamment médicales, qui les rend vulnérables au Covid-19. "Il n'y a pas de médecins dans nos communautés, il n'y a pas d'équipements de prévention face à cette pandémie (...) Il n'y a pas de soutien en matière alimentaire", a souligné José Gregorio Diaz Mirabal, de la Coordination des organisations indigènes du bassin amazonien (Coica).

>> Retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de coronavirus dans notre direct

Lors d'une visio-conférence conjointe avec Amnesty International, ces leaders indigènes ont déploré le peu d'assistance que leur accordent les gouvernements de la région, en dépit de la propagation du coronavirus. Ils ont appelé à une "aide humanitaire internationale" afin de prévenir "un ethnocide dans tout le bassin amazonien", selon José Gregorio Diaz Mirabal. Il a également dénoncé le fait que les exploitants miniers et forestiers illégaux profitaient du confinement, imposé dans plusieurs de ces pays, pour agir en toute "impunité" et exposer les communautés à la contagion.

Des populations "spécialement vulnérables aux maladies infectieuses"

Selon la Coida, qui représente des indigènes des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi