Un incendie tue cinq malades du Covid-19 dans un hôpital roumain

·2 min de lecture
C’est dans l’institut le plus moderne du pays à Bucarest qu’un feu a tué cinq malades du Covid en réanimation et provoqué l’évacuation de cent autres patients. La thèse d’une surexploitation électrique est envisagée. DANIEL MIHAILESCU/AFP via Getty Images

C’est dans l’institut le plus moderne du pays, à Bucarest, qu’un feu a tué cinq malades du Covid-19 et provoqué l’évacuation de cent autres patients. La thèse d’une surexploitation électrique est envisagée.

Ce vendredi 29 janvier, vers cinq heures du matin au rez-de-chaussée de l’Institut Matei Balş pour les maladies infectieuses, un incendie s’est déclaré selon le Courrier des Balkans. Avant l’arrivée des pompiers, les flammes ont gagné les étages et pénétré quatre chambres de patients touchés par le Covid-19, tous connectés à des bouteilles d’oxygène. Quatre sont morts brûlés et une vieille dame de 80 ans asphyxiée n’a pu être réanimée par les pompiers.

Hôpital en première ligne contre le Covid 19, l’Institut Matei Balş n’était pas vétuste comme d’autres hôpitaux en Roumanie où treize incendies ont eu lieu en dix ans. Au contraire, c’était l’établissement le plus moderne du pays. Désormais, les autorités doivent se passer de son utilisation et placer ailleurs une centaine de patients, venant grossir les rangs des unités de soins intensifs.

Des causes troubles

Si l’hôpital n’était pas vétuste, son chauffage fonctionnait mal et des patients se plaignaient d’avoir froid. Une femme avait demandé à pouvoir brancher un radiateur électrique pour sa mère dans sa chambre. Une demande accordée qui a pu causer un problème de surcharge. Plus globalement, l’hôpital, avec tous les instruments supplémentaires pour la réanimation, était en surchauffe. Le feu a aussi pu être attisé par l’oxygène et l’alcool, en grande quantité.

Très touchée par la seconde vague en novembre dernier, la Roumanie compte peu de places en réanimation et a été victime en novembre dernier d’un autre incendie tuant une dizaine de malades. Les derniers chiffres faisaient état jeudi 28 de 90 décès du Covid pour une population de 19 millions d’habitants.

Ce contenu peut également vous intéresser :