Coronavirus : "Impossible de continuer son trajet en voiture" sans justifications, prévient le préfet de police de Paris à la veille des vacances

franceinfo

Une amende, mais aussi une obligation de faire demi-tour. Didier Lallement, préfet de police de Paris, a indiqué lors d'un point-presse, vendredi 3 avril, qu'"il y aura[it] une impossibilité de continuer son trajet en voiture s'il n'y a pas de justifications" après un contrôle de police.

>> Coronavirus : suivez les dernières informations sur le confinement et l'épidémie de Covid-19

En effet, ce week-end, les forces de l'ordre mettent en place des contrôles renforcés pour faire appliquer les mesures de confinement et dissuader les Français de partir pour les vacances de printemps en pleine épidémie de coronavirus.

"Nous serons extrêmement sévères"

"Nous serons extrêmement sévères", a martelé Didier Lallement devant la presse. "Les gens qui n'ont pas leur attestation ou qui n'ont pas de justifications seront empêchés de partir, les véhicules seront détournés". Même chose dans les gares, avec "une impossibilité de monter dans les trains" sans raison valable.

Le dispositif de contrôles sera maintenu "tout au long du week-end sur chacun des péages mais aussi sur plusieurs portes de Paris, de manière à faire ces filtrages". Au total, le dispositif comprend 38 points de contrôles dans les gares et aux portes de Paris. "Et pour ceux qui échapperaient à nos contrôles, sur Paris ou l'Ile-de-France, ils rencontreront d'autres forces de police et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi