Coronavirus : Quel impact a le tourisme sur les flambées épidémiques ?

Jean-Loup Delmas
·1 min de lecture

EPIDEMIE - De nombreux dirigeants des Alpes-Maritimes pensent qu’un afflux touristique en décembre et janvier est responsable de la situation actuelle dans le département

Les Alpes-Maritimes connaissent depuis quelques semaines une flambée épidémique. A tel point qu’un reconfinement local sur le littoral a été décidé lundi, pour les deux prochains week-ends. Au cours des derniers jours, les politiques locaux se sont succédé dans les médias pour pointer du doigt le tourisme, responsable selon eux du taux d’incidence très élevé du département : 588 cas de coronavirus pour 100.000 habitants, alors que la moyenne nationale est à 202 cas.

Sur LCI, la députée des Alpes-Maritimes Marine Brenier (LR) a justifié cette incidence très haute par un afflux touristique durant les fêtes : « Pendant les vacances de Noël, de nombreuses personnes sont venues, de nombreux touristes », a-t-elle déclaré, indiquant que « les zones frontalières [sur la carte de France, N.D.L.R] sont les plus touchées en raison de l’afflux touristique et des allers-retours ». Le maire de Nice, Christian Estrosi (LR), s’était lui aussi montr(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Davantage de vaccins, de doses et de bras… Le mois d’avril, un tournant pour la campagne de vaccination ?
Coronavirus : « Pour sortir de cette épidémie, il faut entrer dans une logique d’aération des populations »
Coronavirus à Dunkerque : Jean Castex demande « des mesures supplémentaires de freinage »
Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : Polygone Riviera doit fermer malgré ses allées en extérieur