Coronavirus en Ile-de-France : Environ 3 enseignants sur 4 en grève ce jeudi

·1 min de lecture

MOBILISATION - Pour une fois, ce ne sera pas le coronavirus qui fermera les écoles, mais les enseignants en colère

La grève des enseignants s’annonce très suivie en Ile-de-France ce jeudi. Si le Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, a prévu que 75 % des enseignants du premier degré débrayeraient sur l’ensemble de la France, ils devraient être autant en Ile-de-France. Dans le détail, le syndicat prévoit 75 % de grévistes à Paris, 80 % dans les Hauts-de-Seine, 75 % en Seine-Saint-Denis, 65 % dans le Val-de-Marne et 60 % dans le Val-d’Oise. Au niveau national, il estime qu’une école sur deux sera fermée.

La mairie de Paris table quant à elle sur 58 % de grévistes, avec 179 écoles (sur 645) comportant 100 % de grévistes. Elle précise que « chaque fois que les conditions d’accueil seront possibles, le service périscolaire sera garanti ». En revanche, « la Ville n’est pas en capacité de mettre en place un service minimum d’accueil jeudi compte tenu de la très forte mobilisation des personnels de la Ville ». Néanmoins, la municipalité indique qu’elle assurera l’accueil de 250 enfants de soignants.

Le Snuipp-FSU a lancé vendredi dernier un appel à la grève nationale pour jeudi afin d'« obtenir les conditions d’une école sécurisée sous Omicron ». Il a été rejoint par la plupart des autres syndicats enseignants, SE-Unsa, Snes-FSU, Snalc, CGT Educ’action, SUD Education, FO et le Sgen-CFDT.

Jean-Michel Blanquer visé

(...) Lire la suite sur 20minutes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles