Coronavirus en Ile-de-France : Un couvre-feu à 18 heures est-il à craindre ?

Caroline Politi
·1 min de lecture

CONFINEMENT - Pour l’heure, l’incidence du Covid-19 en Ile-de-France reste relativement stable, à un niveau néanmoins très élevé. Mais les effets des fêtes et du variant anglais pourraient les faire grimper en flèche

Rideau à 18 heures pétantes. C’est ce que vivent, depuis le 2 janvier, les habitants de quinze départements de l’Est et du Sud-Est de la France. Objectif : ralentir autant que possible la circulation du Covid-19. Dans les Alpes-Maritimes, le département actuellement le plus touché par l’ épidémie de coronavirus en France, l’incidence atteint les 330 cas pour 100.000 habitants, contre 130 en moyenne en France et les courbes continuent de s’envoler. Des chiffres qui font blêmir les autorités sanitaires car 67 % des lits de réanimation sont déjà occupés dans le département et les effets des fêtes pourraient se faire sentir dans les jours à venir.

Ailleurs, le couvre-feu est maintenu à 20 heures mais certains départements – l’Allier ou la Côte d’Or, par exemple – pourraient rapidement « basculer », le taux d’incidence général et/ou concernant les plus de 65 ans étant désormais supérieur à 200 cas pour 100.000 habitants, le seuil limi(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Noël à Paris : En l’absence de couvre-feu, les métros circulent jusqu’à 2h15 pour le Réveillon
Coronavirus à Paris : La Ville remercie « les Parisiens et les Parisiennes de leur exemplarité » dans une vidéo
Ile-de-France : Insécurité, chômage… Quelles sont les craintes des Franciliennes et Franciliens ?
« Dry January » : « On viendra à bout de la pandémie mais les problèmes d’alcool, eux, demeurent », rappelle Bernard Basset