Coronavirus: La Hongrie approuve le vaccin chinois Sinopharm, une première dans l'UE

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: LA HONGRIE APPROUVE LE VACCIN CHINOIS SINOPHARM, UNE PREMIÈRE DANS L'UE

BUDAPEST (Reuters) - La Hongrie est devenue vendredi le premier pays de l'Union européenne (UE) à approuver l'utilisation du vaccin contre le COVID-19 développé par le chinois Sinopharm.

Budapest avait déjà été le premier gouvernement de l'UE à donner la semaine dernière son feu vert au vaccin russe Spoutnik V.

"Aujourd'hui, le OGYEI [l'autorité de santé hongroise] a donné son approbation à l'utilisation du vaccin Sinopharm; donc après Pfizer, Moderna, AstraZeneca et le vaccin russe Spoutnik, nous pouvons aussi compter sur celui de Sinopharm", a déclaré la directrice générale de la Santé, Cecilia Müller.

La Hongrie, qui s'est régulièrement opposée aux autres membres de l'UE sur l'immigration et la politique économique, a opté pour l'achat de vaccins auprès de la Russie et de la Chine afin d'accélérer sa campagne de vaccination.

Dans un pays peuplé de près de 10 millions d'habitants, 364.909 personnes ont été contaminées par le coronavirus et 12.374 en sont morts, selon les données officielles.

(Krisztina Than er Anita Komuves ; Blandine Hénault pour la version française)