Coronavirus en Haute-Savoie : Le gérant d’un Go Sport autorisé par le préfet à ouvrir après 17 jours de grève de la faim

J.Lau. avec AFP
·1 min de lecture

COMMERCE - Le préfet de Haute-Savoie permet depuis ce lundi aux magasins rattachés à un centre commercial, et accessibles par l’extérieur, de rouvrir leurs portes

« C’est un peu une victoire personnelle, après 17 jours de grève de la faim. » Gérant d’un Go Sport situé dans une galerie marchande de Publier ( Haute-Savoie), Pierre Bavoux ne cache pas sa satisfaction ce lundi. Celui-ci va rouvrir sa boutique, situé sur les bords du lac Léman, grâce au communiqué envoyé par le préfet de Haute-Savoie. Il y est indiqué que les magasins rattachés à un centre commercial, fermé administrativement, mais accessibles par l’extérieur, pourront rouvrir dans le département.

Fin janvier, le gouvernement avait décidé de la fermeture administrative des centres commerciaux et commerces non alimentaires de plus de 20.000 m2, pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Depuis 17 jours, Pierre Bavoux menait donc une grève de la faim afin d’obtenir l’ouverture de son commerce, qui se trouve dans cette configuration. « C’est malheureux d’en arriver là », confie le commerçant, qui reconnaît avoir « harcelé » les services du préfet de Haute-Savoie pour obtenir cette décision.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Pourquoi plusieurs stations des Alpes veulent-elles « devenir une terre d’accueil du télétravail » ?
Annecy : Des distributeurs de serviettes hygiéniques et tampons gratuits installés pour les jeunes
Coronavirus en Haute-Savoie : Une vingtaine de touristes britanniques positifs au variant anglais
Courchevel : Deux morts et trois blessés dans un crash d’hélicoptère
Ultra-trail : « Ange de la montagne », « l’insouciant » Michel Lanne boucle dix saisons au sommet